Dernières chroniques en ligne:


http://bullelitteraire.blogspot.fr/2013/10/vengeance-le-pacte-tome-1-de-jenny-han.htmlhttp://bullelitteraire.blogspot.fr/2013/10/big-easy-de-ruta-sepetys.htmlhttp://bullelitteraire.blogspot.fr/2013/11/esprit-dhiver-de-laura-kasischke.htmlhttp://bullelitteraire.blogspot.fr/2013/11/une-fille-comme-les-autres-de-jack.html

vendredi 17 mai 2013

Le briseur d'âmes de Sebastian Fitzek

Résumé :

Un psychopathe sévit dans les environs de Berlin. Lorsque la police retrouve ses victimes, elles sont vivantes et ne présentent pas la moindre trace de maltraitance physique. Mais elles sont psychiquement anéanties, comme privées de conscience... D’où le surnom que la presse lui a donné : le Briseur d’âmes. Caspar, un amnésique interné dans une clinique spécialisée, n’aurait jamais imaginé croiser son chemin. Et pourtant, en cette veille de Noël, alors qu’au-dehors une tempête de neige fait rage, lui, le personnel médical et quelques patients se retrouvent enfermés dans l’établissement, coupés du monde... en compagnie du Briseur d’âmes. Et cette fois, il tue ! Aussi terrifiant et puissant que Thérapie, le roman qui l’a fait connaître, le nouveau thriller de Sebastian Fitzek se lit d’une traite…

Mon avis :

Ayant beaucoup aimé Thérapie du même auteur sorti en 2008 je me suis rapidement intéressée à ce roman. La quatrième de couverture m’a vraiment attirée car elle est mystérieuse et aborde des sujets qui fonctionnent généralement très bien avec moi dans les thrillers : un tueur en série, un univers psychiatrique et un huit-clos. Je n’ai donc pas hésité une seconde à acheter ce livre.


Malheureusement je n’ai pas réussi à adhérer à l’univers décrit par Sebastian Fitzek dans ce roman.

Le livre débute lors d’un cours donné par un psychiatre à des étudiants et qui va leur proposer une expérience contre de l’argent : lire d’une traite sans sortir de la pièce dans laquelle ils sont enfermés un dossier médical contenant des informations sur le briseur d’âmes et sur ce qu’il a fait subir à ces victimes. Seuls deux étudiants vont accepter l’expérience et c’est avec eux que l’on va découvrir ce dossier médical qui compose l’essentiel du roman de Sebastian Fitzek. J’ai beaucoup aimé cette idée de départ qui m’a vraiment donné envie de découvrir la suite du livre. Malheureusement c’est à partir de là que j’ai décroché de l’histoire.

J’ai trouvé le début du dossier médical un peu brouillon, j’avais beaucoup de mal à situer les personnages pourtant peu nombreux, appelés une fois par leurs noms de famille et d’autres par leurs prénoms, car ils sont très peu décrits tant physiquement qu’au niveau de leur personnalité. Ainsi je ne me suis ni identifiée ni attachée à aucun d’entre eux.

Au fil des pages j’ai eu beaucoup de mal à savoir où l’auteur voulait nous emmener et j’ai même failli abandonner au bout de 100 pages. Toutefois l’envie de connaître le dénouement de toute cette histoire étant trop forte j’ai persévéré et je ne regrette pas. C’est environ à la moitié du livre que j’ai réellement été prise par l’intrigue et que j’ai réussi à m’immerger dans l’univers sombre et oppressant de ce huit-clos.

Le livre n’est pas découpé en chapitres mais se déroule presque en temps réel avec des indications sur l’heure qu’il est et un compte à rebours avant un évènement que l’auteur nomme « la peur ».  Ce découpage particulier renforce le huit-clos et l’ambiance oppressante du livre. Toutefois à certains moments j’ai trouvé que cela donnait des longueurs à l’histoire (parfois plusieurs pages ne représentent que 3 minutes).

A la fin du livre, l’auteur nous ramène auprès du psychiatre et des étudiants ayant mené l’expérience pour un débriefing et une explication du dossier médical. J’ai vraiment apprécié ce passage nécessaire selon moi pour remettre en perspective les évènements auquel on a assisté. Ainsi l’auteur ne laisse pas le lecteur sans explication et ferme vraiment l’intrigue de son livre. J’ai vraiment été surprise par le dénouement final qui est quasiment impossible à trouver tant l’intrigue est complexe.

En bref, l’auteur a su trouver de très bonnes idées pour ce thriller avec un dénouement final surprenant. Toutefois la présentation du livre sous forme de dossier médical et l’univers décrit par Sébastian Fitzek n’a pas réellement su m’emporter et je suis restée extérieur à l’histoire.

Ma note : 13/20

Infos du livre :
Editions Le Livre de Poche
Nombre de pages : 312
Genre : Thriller

2 commentaires:

  1. Ce livre me tentait beaucoup mais du coup je vais attendre un peu avant de me le procurer. Merci pour ton avis.

    RépondreSupprimer
  2. Moi aussi c'est un livre qui me tentait beaucoup à la base et il n'a malheureusement pas été à la hauteur de mes attentes... Je suis contente si mon avis peu t'aider :)

    RépondreSupprimer