Dernières chroniques en ligne:


http://bullelitteraire.blogspot.fr/2013/10/vengeance-le-pacte-tome-1-de-jenny-han.htmlhttp://bullelitteraire.blogspot.fr/2013/10/big-easy-de-ruta-sepetys.htmlhttp://bullelitteraire.blogspot.fr/2013/11/esprit-dhiver-de-laura-kasischke.htmlhttp://bullelitteraire.blogspot.fr/2013/11/une-fille-comme-les-autres-de-jack.html

mardi 23 juillet 2013

Divergent de Veronica Roth


Résumé :

Dans un Chicago post-apocalyptique, la société est divisée en 5 factions : les Altruistes, les Audacieux, les Sincères, les Érudits et les Fraternels. Chacune est consacrée au culte d'une vertu dans l'espoir de créer une civilisation parfaite.
À 16 ans, les adolescents doivent choisir leur faction, pour la vie. Avant de prendre cette décision, ils passent des tests pour connaître la vertu la plus proche de leur personnalité.
Pour Béatrice, issue d'une famille Altruiste, le choix s'annonce plus difficile encore. Ses résultats ne sont pas concluants. Cas rarissime, elle peut choisir entre 3 factions. Pour sa sécurité, elle garde le secret sur sa véritable nature et choisit la faction réputée la plus dangereuse : les Audacieux. Ce qui surprend tout le monde, y compris elle-même. Son choix ne sera pas sans conséquences. Il apportera le chaos mais lui fera aussi découvrir l'amour...

Mon avis :

Ayant découvert le genre dystopique il y a peu de temps, j’ai souhaité poursuivre ma lecture avec Divergent de Veronica Roth qui a beaucoup fait parlé de lui en positif sur la blogosphère.

Dès les toutes premières pages, on est immergé dans un monde post-apocalyptique assez riche, qui est divisé en factions afin de créer une civilisation parfaite, sans guerre. Bien que cet univers m’est apparu assez complexe dans un premier temps cela n’a gêné en rien ma lecture. En effet, l’auteur apporte beaucoup d’éléments de réponse rapidement qui permettent au lecteur de se situer et de comprendre le fonctionnement de cette société particulière.

Même si dans un premier temps on comprend que la division en faction a pour but d’obtenir un monde sans guerre, on s’aperçoit au cours de la lecture que le système comporte des failles et que la civilisation est loin d’être parfaite. J’ai trouvé cela intéressant car cela permet d’avoir un regard critique sur les évènements qui s'y déroulent et par moment, de faire un rapprochement avec notre propre société.
J’ai beaucoup aimé découvrir cet univers à travers les yeux de Tris, notre héroïne. Une grande part de l’intérêt que j’ai porté à ce roman repose d’ailleurs sur ce personnage. C’est une jeune fille simple, qui peu paraître banale en début de roman, mais qui s’avère ensuite très courageuse, réfléchie et attachante. J’ai particulièrement apprécié de la voir évoluer au cours de son intégration dans sa faction. J’ai vraiment vécu avec elle les nombreux évènements auxquels elle a dû faire face et j’ai été terrifiée avec elle à de nombreuses reprises.

Un autre point positif du roman est l’action omniprésente tout au long du roman. Il n’y a pas de moment où la tension se relâche et le lecteur ne s’ennuie pas une seule seconde. Même si le rythme est soutenu pendant toute l’histoire, l’auteur réussi à créer une accélération sur la fin qui va tout remettre en question. J’ai été assez surprise par la tournure que prennent les évènements et cela laisse percevoir un deuxième tome tout aussi riche que le premier.

En résumé, un très bon roman dystopique avec lequel j’ai passé un excellent moment. Je vous conseille vraiment de le découvrir si ce n’est déjà fait.

Ma note : 17/20

Infos du livre :
Editions Nathan (2011)
Nombre de pages : 444
Genre : Science fiction jeunesse

1 commentaire:

  1. J'ai beaucoup aimé ce premier tome. D'ailleurs, il vient de basculer dans ma pile à relire car je ne vais normalement pas tarder à lire la suite ;)

    RépondreSupprimer