Dernières chroniques en ligne:


http://bullelitteraire.blogspot.fr/2013/10/vengeance-le-pacte-tome-1-de-jenny-han.htmlhttp://bullelitteraire.blogspot.fr/2013/10/big-easy-de-ruta-sepetys.htmlhttp://bullelitteraire.blogspot.fr/2013/11/esprit-dhiver-de-laura-kasischke.htmlhttp://bullelitteraire.blogspot.fr/2013/11/une-fille-comme-les-autres-de-jack.html

mercredi 10 juillet 2013

Les mères de Samantha Hayes


Résumé :

Claudia est enceinte et au comble du bonheur. Heureuse dans sa vie de famille, qu’elle partage avec James, son mari, et les jumeaux qu’il a eus d’un premier mariage, elle s’épanouit également dans son métier d’assistante sociale. Mais, quand James est appelé en mission pour l’armée, le couple doit se mettre en quête de la « nanny » idéale pour s’occuper des jumeaux et soulager Claudia dans son quotidien. Zoe Harper, charmante jeune femme aux références impeccables, s’impose comme la perle rare, et s’installe aussitôt chez eux, à Birmingham. Mais il apparaît rapidement que Zoé n’est pas là uniquement pour garder les enfants... et que sa détermination à entrer au service de ce couple tranquille cache de mystérieuses intentions. Face à cette personnalité étrange, Claudia est partagée entre sympathie et méfiance. Pendant ce temps, l’inspecteur Lorraine Fisher et son partenaire, Sam (son mari dans le civil), enquêtent sur une affaire qui terrorise la ville : le meurtre d’une femme sur le point d’accoucher, retrouvée éventrée dans son appartement. Bientôt, une seconde femme enceinte est agressée dans des conditions similaires. Une troisième future maman ne tardera pas à venir alourdir la liste des victimes de ce monstrueux assassin… À travers les voix de Claudia, Zoë et Lorraine, Samantha Hayes signe un thriller totalement imprévisible, qu’un suspense soutenu empêche littéralement de lâcher avant la fin. Conférant à ses personnages une vérité et une densité psychologique rares, elle suscite une empathie immédiate chez son lecteur. Elle aborde enfin, avec un sens magistral de l’intrigue et de la construction, des thèmes aussi universels que le couple, la solitude et la maternité.

Mon avis :

Lorsque j’ai lu le résumé de ce roman j’ai eu tout de suite envie de le découvrir. En effet, il reflète parfaitement le contenu, à savoir un thriller psychologique sur le thème de la maternité.


Je suis tout de suite rentrée dans l’histoire dès les toutes premières pages. J’ai beaucoup apprécié l’écriture de Samantha Hayes, fluide, tout en simplicité. Elle arrive avec beaucoup d’habileté à créer au fil des pages une tension et du suspens dans le quotidien très réaliste des personnages principaux.

J’ai beaucoup aimé la structure que Samantha Hayes a donné à son roman. On suit plusieurs personnages dans des chapitres distincts : Claudia enceinte et mère de famille, Zoé Harper la « nanny » engagée par Claudia et enfin Lorraine, inspecteur de police qui enquête sur le meurtre d’une femme enceinte retrouvée éventrée. Au début du livre on suit le quotidien de ses personnages en parallèle puis petit à petit, à la manière d’un puzzle, les histoires de ses personnages vont s’imbriquer les une aux autres. Cela va donner de la profondeur à l’intrigue au fil des pages jusqu’au dénouement final où tout prend enfin forme.

Je me suis vraiment attachée à tous les personnages et j’ai aimé suivre le quotidien de chacun d’entre eux.

L’auteur décrit la vie de Claudia mais également celle de Zoé, d’un point de vue interne, à la première personne. Elle nous livre ainsi leurs pensées, leurs réflexions mais arrive à préserver une grande part de mystère. Impossible de connaître les intentions et le rôle de chacun avant la fin de l’histoire !

Vous l’aurez donc compris j’ai vraiment beaucoup apprécié ce roman. Si vous aimez les thrillers psychologiques avec un dénouement final surprenant, n’attendez plus lisez-le !

Ma note : 17/20

Infos du livre :
Editions Le Cherche Midi (2013)
Nombre de pages : 422
Genre : Thriller

1 commentaire:

  1. Je viens de chroniquer ce roman qui m'a un peu déçue alors je cherchais des avis un peu plus positifs que le mien et comme je vois que tu as beaucoup aimé, me suis permis de te citer dans mon billet :)
    Au plaisir de te lire,
    Cajou

    RépondreSupprimer