Dernières chroniques en ligne:


http://bullelitteraire.blogspot.fr/2013/10/vengeance-le-pacte-tome-1-de-jenny-han.htmlhttp://bullelitteraire.blogspot.fr/2013/10/big-easy-de-ruta-sepetys.htmlhttp://bullelitteraire.blogspot.fr/2013/11/esprit-dhiver-de-laura-kasischke.htmlhttp://bullelitteraire.blogspot.fr/2013/11/une-fille-comme-les-autres-de-jack.html

samedi 7 septembre 2013

Confusion de Cat Clarke


Résumé :

Le soir même où elle a décidé de se suicider, Grâce fait la rencontre d’Ethan. Après une bouteille de vodka en guise de dernier repas, elle se réveille enfermée dans une mystérieuse pièce blanche avec le jeune homme pour geôlier. Ce dernier lui apporte alors stylo et papier afin qu’elle couche par écrit les méandres de sa vie. À première vue, celle-ci semble tout ce qu’il y a de normal. Grâce a une meilleure amie, Sal ; un petit ami, Nat. Mais comme elle l’écrit : « C’est quand je suis seule que le doute s’immisce, c’est comme ça depuis des années. Tant que je suis entourée, je peux faire semblant que tout va bien. Mais il me faut ce public pour jouer la comédie. Sinon ça ne marche pas. Seule, je ne suis pas si facile à tromper. » À mesure que les jours défilent, on comprend le désespoir qui a poussé Grâce à vouloir s’ôter la vie. Sa façade enjouée de fêtarde cache bien des fêlures : elle s’entaille depuis qu’elle a 15 ans, se saoûle régulièrement, et couche avec tous les garçons qu’elle croise. Son père qui l’a abandonnée lui manque cruellement, et elle en veut à sa mère froide et distante. Tandis qu’Ethan se contente de la nourrir et de la pousser toujours plus à écrire, Grace nous confie ses rêves, alors que son séjour s’éternise. Peu à peu, ses questions trouvent des réponses, et elle sent qu’elle s’apprête à toucher du doigt le fin mot de l’histoire, de son histoire.
Un huis clos troublant et hors du temps qui fait perdre tous les repères, fascine autant qu’il provoque, jusqu’au dénouement inattendu et entêtant qui hantera longtemps une fois le livre refermé.

Mon avis :

Ayant beaucoup aimé Cruelles de Cat Clarke, j’avais très envie de découvrir le roman précédent de l’auteur, Confusion, dont le résumé m’intriguait beaucoup.

Le soir où Grace décide de se suicider, elle se retrouve enfermée dans une pièce blanche, séquestrée par Ethan qui la pousse à écrire son histoire. Ainsi deux intrigues vont dès lors se mettre en place. Pourquoi Grâce a-t-elle décidé de se suicider ? Qui est Ethan et pourquoi retient-il Grâce prisonnière dans cette pièce blanche ?

Grâce, une jeune fille de 17 ans, est un personnage fragile, perdu, qui boit beaucoup et a de nombreux comportements autodestructeurs. A priori ce n’est pas un personnage auquel je me serais particulièrement identifiée et pourtant l’auteur a réussi à rendre Grâce vraiment attachante. Cat Clarke nous transmet avec justesse les sentiments de son héroïne, sans en faire trop, avec beaucoup de sincérité, ce qui nous permet de réellement la comprendre. Déjà dans Cruelles, j’avais beaucoup apprécié la manière dont l’auteur arrive à décrire parfaitement la complexité des sentiments de l’adolescence. Pour moi il s’agit réellement du point fort de ses romans.

L’intrigue concernant le suicide de Grâce est intéressante, notre personnage principal revient par flash-back sur sa vie et sur ce qui l’a poussé à prendre cette grave décision. Toutefois l’auteur sème de nombreux indices tout au long du récit. Ainsi j’ai compris assez rapidement où l’auteur voulait en venir et j’ai passé la moitié du roman à attendre que la révélation tombe enfin. Bien que l’effet de surprise ait été gâché cela ne m’a pas dérangé plus que cela car j’ai vraiment trouvé que l’intérêt du roman était ailleurs, dans la découverte et la compréhension de notre héroïne.

Concernant la deuxième intrigue, je n’ai pas vraiment aimé tous les passages qui se passent dans la pièce blanche avec Ethan. Bien que cette partie soit mystérieuse car on ne comprend pas pourquoi Grâce se retrouve enfermée, j’ai trouvé que cela coupait réellement le rythme de l’intrigue principale. Toutefois l’auteur sait où elle veut nous emmener et nous réserve à la fin de son roman une révélation à la fois surprenante et émouvante.

En bref, un très bon roman qui confirme à mes yeux le talent de Cat Clarke concernant la description de l’adolescence dans toute sa complexité. Si vous ne connaissez pas encore les romans de cet auteur, je vous les conseille vivement.

Ma note : 16/20

Infos du livre :
Editions Robert Laffont collection R (2012)
Nombre de pages : 419
Genre : Jeunesse fantastique

3 commentaires:

  1. Celui-là me fait super envie!!!

    RépondreSupprimer
  2. Pas le meilleur livre de la collection. J'ai été un peu déçue de ce roman, j'ai trouvé qu'on voyait venir la fin assez rapidement.

    RépondreSupprimer
  3. Malheureusement, je ne l'ai pas aimé.
    Par contre, Cruelle et Revanche me tentent beaucoup ^^

    RépondreSupprimer