Dernières chroniques en ligne:


http://bullelitteraire.blogspot.fr/2013/10/vengeance-le-pacte-tome-1-de-jenny-han.htmlhttp://bullelitteraire.blogspot.fr/2013/10/big-easy-de-ruta-sepetys.htmlhttp://bullelitteraire.blogspot.fr/2013/11/esprit-dhiver-de-laura-kasischke.htmlhttp://bullelitteraire.blogspot.fr/2013/11/une-fille-comme-les-autres-de-jack.html

jeudi 31 octobre 2013

Big easy de Ruta Sepetys


Résumé :

Années 50 à La Nouvelle-Orléans. Josie Moraine, dix-sept ans, n'a pas tiré le gros lot. Fille d'une prostituée qui n'a rien d'une mère attentionnée, elle grandit dans une maison close du Quartier français, celui de la mafia, des affaires louches et des gens sans avenir. Pourtant, Josie a un rêve : quitter cette ville, surnommée The Big Easy et pourtant si peu easy, pour entrer à Smith, prestigieuse université du Massachusetts.Impliquée dans une histoire de meurtre, dépouillée par sa mère et endettée, tout pousse la jeune fille à suivre, elle aussi, la voie de l'argent facile. Mais Jo vaut mieux que cela... et ceux qui l'aiment le savent bien.

Mon avis :

Tout d’abord je tiens vraiment à remercier les éditions Gallimard Jeunesse pour ce partenariat !

J’avais déjà entendu parler de l’auteur Ruta Sepetys par rapport à son livre « Ce qu’ils n’ont pas pu nous prendre » qui avait reçu de très bonnes chroniques sur la blogosphère. J’avais donc hâte de me plonger dans Big Easy afin de découvrir par moi-même la plume de l’auteur. Petit plus, je trouve que la couverture du livre représente bien l’histoire se déroulant en Amérique dans les années 50 et elle m’a vraiment donné envie de découvrir ce roman. 

J’ai beaucoup aimé être plongée au cœur des années 50 dans la Nouvelle Orléans. L’auteur décrit une atmosphère assez sombre, entre les milieux de prostitution et de mafia. De plus, l’intrigue est plutôt bien construite et assez riche grâce à un mélange d’enquête et de romance.

J’ai apprécié tous les personnages de l’histoire et tout particulièrement Josie, même si j’ai mis plusieurs chapitres à réellement m’attacher à elle. Elle est décrite de manière très humaine, avec des faiblesses mais également beaucoup de ressources. J’ai particulièrement aimé sa force de caractère et son envie de s’en sortir à tout prix.
 
Les personnages secondaires sont également très présents dans l’intrigue et bien travaillés. L’auteur a mis beaucoup de réalisme dans les échanges et les relations entre les personnages. Je n’ai toutefois pas vraiment apprécié le fait que l’on retrouve à nouveau un triangle amoureux dans l’histoire, comme dans de nombreux livres jeunesse. Même si cette histoire reste secondaire cela m’a un peu déçue.

L’écriture de l’auteur est fluide, agréable et le vocabulaire est adapté à l’époque de l’histoire (d’ailleurs il existe un petit lexique à la fin du roman). Pour moi le point fort du livre est vraiment le style de l’auteur qui arrive à apporter beaucoup de réalisme à l’histoire.

En résumé, j’ai passé un agréable moment avec Big Easy qui m’a permis de découvrir Ruta Sepetys. J’ai vraiment envie de découvrir l’autre roman de l’auteur « Ce qu’ils n’ont pas pu nous prendre ».

Ma note :15/20

Infos du livre :
Editions Gallimard Jeunesse
Sortie le 17 octobre 2013
Nombre de pages : 448
Genre : Jeunesse

4 commentaires:

  1. J'avais moi aussi beaucoup aimé ce roman ! :) Et la couverture est, il est vrai, magnifique : elle reflète bien les années 50, on s'y croirait !
    Et bonne lecture avec Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre, car c'est aussi un excellent roman ;)

    RépondreSupprimer
  2. Ah! tu me donnes très envie de le lire!! =)

    RépondreSupprimer
  3. Je vois pas mal ce livre! Il a l'air sympa en tout cas^^

    RépondreSupprimer
  4. Il a l'air vraiment super ce livre, j'ai très envie de le découvrir!

    RépondreSupprimer