Dernières chroniques en ligne:


http://bullelitteraire.blogspot.fr/2013/10/vengeance-le-pacte-tome-1-de-jenny-han.htmlhttp://bullelitteraire.blogspot.fr/2013/10/big-easy-de-ruta-sepetys.htmlhttp://bullelitteraire.blogspot.fr/2013/11/esprit-dhiver-de-laura-kasischke.htmlhttp://bullelitteraire.blogspot.fr/2013/11/une-fille-comme-les-autres-de-jack.html

vendredi 13 février 2015

La bibliothèque des coeurs cabossés de Katarina Bivald




Résumé:

Tout commence par les lettres que s'envoient deux femmes très différentes : Sara Lindqvist, vingt-huit ans, petit rat de bibliothèque mal dans sa peau, vivant à Haninge en Suède, et Amy Harris, soixante-cinq ans, vieille dame cultivée et solitaire, de Broken Wheel, dans l'Iowa. Après deux ans d'échanges et de conseils à la fois sur la littérature et sur la vie, Sara décide de rendre visite à Amy. Mais, quand elle arrive là-bas, elle apprend avec stupeur qu'Amy est morte. Elle se retrouve seule et perdue dans cette étrange petite ville américaine. Pour la première fois de sa vie, Sara se fait de vrais amis - et pas uniquement les personnages de ses romans préférés -, qui l'aident à monter une librairie avec tous les livres qu'Amy affectionnait tant. Ce sera pour Sara, et pour les habitants attachants et loufoques de Broken Wheel, une véritable renaissance. Et lorsque son visa de trois mois expire, ses nouveaux amis ont une idée géniale et complètement folle pour la faire rester à Broken Wheel.

Mon avis:

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Denoël pour m’avoir permis de faire cette magnifique découverte.

En général, on dit qu’il ne faut pas se fier à la couverture d’un livre mais pour La bibliothèque des cœurs cabossés ce n’est pas le cas. En effet, l’histoire à l’intérieur de ce roman est aussi belle et colorée que sa magnifique couverture. Difficile de résister à la représentation d’une grande bibliothèque remplie de livres multicolores quand on aime lire ! D’autant que le résumé était également très prometteur.

Une fois le livre commencé on est immédiatement plongé dans l’univers que nous décrit l’auteur avec justesse. Katarina Bivald a une écriture très agréable et fluide ce qui fait que le livre se lit tout seul.

J’ai beaucoup apprécié l’héroïne de ce roman, Sara, qui est une personne vraiment simple et à qui on peut facilement s’identifier. Ainsi, même si elle est décrite comme quelqu’un de timide, presque invisible, pas particulièrement jolie, je l’ai trouvé réellement touchante. Elle a un amour inconditionnel pour les livres et y dévoue toute sa vie préférant laisser de côté les relations humaines.
Les autres personnages de ce livre sont également très bien travaillés et touchants, chacun à leur manière. Ils font preuve de beaucoup de solidarité et d’amitié les uns envers les autres. A leur rencontre Sara va changer peu à peu et évoluer en prenant conscience qu’au-delà des livres, les échanges avec les autres peuvent être d’une grande richesse.

Cette histoire est pleine d’émotion et de tendresse faisant de cette lecture une vraie bouffée d’optimisme. Tout comme Sara, le lecteur se sent accueilli dans ce tout petit village américain et n’a plus envie d’en partir. 

Le vrai bonus de cette très belle histoire est tout le contexte littéraire dans lequel les personnages évoluent. Grâce à l’amour de Sara pour la littérature, l’auteur fait référence à de nombreux autres romans contemporains et c’est un point que j’ai particulièrement apprécié. Les livres cités sont pour la plupart des œuvres que j’ai déjà lu ou que j’ai envie de découvrir. Cela change des romans qui ne citent que des livres inconnus et permet au lecteur de s’identifier un peu plus aux personnages et de se sentir bien dans cet univers. 

En résumé, ce livre a été un véritable coup de cœur. La bibliothèque des cœurs cabossés est un livre optimiste qui redonne confiance en l’humanité. Un hommage à la littérature à mettre d’urgence entre toutes les mains !

Ma note : 19/20

Infos du livre :
Editions Denoël
Sortie en Janvier 2015
Nombre de pages : 496
Genre contemporain

3 commentaires: